Témoignage de Laura – Crohn depuis 1 an

Par Mici-Mélo
Témoignage de Laura

Le témoignage de Laura

 

Laura

Laura

Alors je m’appelle Laura, j’ai 27 ans, je suis originaire de Pas-de-Calais mais je vis dans le sud de la France, je suis partie seule avec ma valise. Une chose qu’il faut savoir, c’est que mon père a Crohn depuis 21 ans, il a une stomie.

Revenons en arrière, le 30 mai 2019, mon père m’annonce le décès de mon grand-père. J’ai du me débrouiller pour remonter dans le Nord, aller voir mon employeur.
Bref, après l’enterrement je décide d’aller chez mon frère pour deux semaines. C’est à ce moment là que j’ai commencé à avoir quelques symptômes, je vous épargne les détails.

Je laisse passer, je reviens chez moi. Une journée, je décide d’aller au resto avec une amie, tout se passait bien, c’était même très bon lol. On rentre chez mon amie, et là le drame, 6 fois au toilettes en même pas 30 minutes. Mon amie décide d’aller à la maison médicale, le médecin m’a tout de suite parlé de Crohn et me prescrit une prise de sang en rapport à Crohn.

Faut savoir aussi, je suis agent de service hospitalier dans un bloc opératoire, l’avantage c’est d’être en contact avec tous les médecins de toutes spécialités.

J’ai eu mes résultats, je décide de montrer à un anesthésiste, qui m’a vite conseillé d’aller voir un gastro-entérologue. Je vais voir, mais le problème c’est qu’ils étaient tous en vacances, du coup rdv début août.
Les jours passent les douleurs sont de plus en plus fortes..
Le jour du rdv, la gastro me demandais pourquoi je pensais à Crohn, du coup je lui ai dit par rapport à mon père. Du coup, coloscopie et gastroscopie prévues un mois plus tard. On y arrive, le stress et là, on me rassure, tous mes collègues étaient là, ça me rassurait, c’est l’avantage d’y travailler.

Ma gastro revient après l’examen, les doutes étaient bien là, même en attendant les résultats des biopsies réalisées elle a tout de suite vu.. Il faut encaisser le coup. Je me dis que malheureusement y’a pire, il ne faut pas se mentir.

Du coup elle me donne un traitement Mikicort (corticoïdes), ça allait tout de suite mieux. Je le vivais bien, mais seulement les doses baissaient..

Aujourd’hui  j’ai vu ma gastro pour un rdv de fin de traitement, prise de sang faite avant (j’ai vu que c’etait déjà très mauvais..) elle m’a tout de suite dis que je fais une corticodépendance.. On me baisse le dosage, mes crises reviennent.

Elle vient du coup de me donner un autre traitement qui s’appel Immurel, immuno-suppresseur, je dois faire une grosse prise de sang, un vaccin, rdv gyneco, dermato.. Rien que d’y penser ça me fatigue.. J’ai peur, peur aussi de commencer ce traitement qui a beaucoup d’effets secondaires, avec une baisse d’immunité et en travaillant dans un bloc où je peux croiser certaines bactéries…
Là actuellement ça me stresse, je le vivais bien mais là c’est la descente aux enfers…

Voilà j’ai dit avec mes mots, je ne savais pas trop comment tourner les phrases, j’espère que vous allez me comprendre, si vous avez des questions, au plaisir de vous y répondre.

En tout cas merci pour cette initiative,
Cordialement,
Laura.